Les tests techniques sont-ils toujours d’actualité ?

Au fur et à mesure que les besoins des entreprises en termes de digitalisation se développent, recruter des compétences qualifiées devient de plus en plus complexe. Les entreprises du numérique misent de plus en plus sur les soft skills c’est vrai, mais ils n’en délaissent pas pour autant des méthodes d’évaluation bien plus conventionnelles. Le but étant d’évaluer avec précision les compétences techniques des développeurs tout en jaugeant leur degré de compétences comportementales.

Les leaders du secteur des TIC dans le monde font face à une pénurie de personnes compétentes. Et l’explosion des technologies numériques à une vitesse fulgurante ne fait qu’accentuer le problème. 

Partant de ce constat, les SSII se sont penchées sur des mesures concrètes dans le cadre d’un processus d’embauche. Ces mesures vont au-delà des entretiens classiques. 

Les tests techniques, une condition sine qua non

Les défis de la nouvelle ère digitale se multiplient : rattraper le train du numérique, se doter des technologies de pointe, optimiser sa performance, rivaliser avec ses concurrents, et favoriser son capital humain. 

Plus que jamais, les entreprises, tous secteurs confondus, constatent le besoin “vital” de recruter des collaborateurs à haut potentiel.  

Mais, avec la frénésie quotidienne du monde du travail et la rude concurrence, l’employeur évite de gaspiller son temps, et ses ressources, à évaluer le savoir-faire technique des collaborateurs. 

C’est ainsi que les entreprises technologiques ont pointé du doigt le processus de sélection et de recrutement, qui est habituellement long et périlleux. Et il cherche à le raccourcir pour gagner du temps (et de l’argent) !

Elles se sont donc dotées d’un outil supplémentaire d’aide à la décision. Il s’agit des tests techniques en ligne. Réalisables avant ou pendant l’entretien d’embauche.

En quoi les tests techniques sont-ils bénéfiques aux entreprises ?  

En publiant des offres d’emploi, les SSII reçoivent une infinité de CV. Cet embarras de candidatures ne veut pas dire pour autant que l’on a enfin attiré le bon profil. D’autant plus que le tri des CV n’est pas chose facile.  

Les tests apportent l’avantage aux recruteurs de collecter des informations complémentaires sur le candidat et de pronostiquer sur son niveau technique. Un candidat qui réussit un test technique, a déjà franchi le cap des compétences professionnelles.

Cette étape du recrutement ne se limite pas à faciliter la sélection, elle permet également de rendre plus fluide l’intégration des nouvelles recrues. 

Étant en quête continue des bons éléments, les entreprises ont tendance à élargir le spectre de leurs recherches. Elles visent ainsi divers pays qui regorgent de compétences inexploitées. Tels que c’est le cas pour la Tunisie, le Maroc, le Sénégal mais aussi bon nombre d’autres pays d’Afrique (Côte d’Ivoire, Madagascar…)

Il faut le reconnaître, les pays africains forment des ingénieurs, développeurs et consultants informatiques hautement qualifiés. Il s’agit là des compétences que plusieurs entreprises françaises ont réussi à conquérir. 

Vous cherchez à recruter rapidement, des développeurs qualifiés, sélectionnés à l’issue de tests rigoureux et sans vous préoccuper des procédures de recrutement ? Contactez-nous 😉 !

May Msehel

May Msehel

Leave a Replay

Inscrivez vous à notre Newsletter

Inscrivez vous et recevez les dernières infos sur le recrutement IT au Maghreb !

Fermer le menu

Inscrivez vous à la newsletter Sintegra, et recevez les dernières infos IT

Fermer le panneau